Fusillés pour l’exemple


Passchendaele 1917-2017

Passchendaele 1917-2017   500 000 victimes Et toujours 11 Fusillés pour l’exemple non-réhabilités !   La troisième bataille d’Ypres a débuté le 31 juillet  1917 et s’est terminée le 6 novembre 1917. Bilan : aucun réel gain territorial, aucune avancée militaire décisive, mais plus de 500 000 morts, des jeunes âgés de 17-20 ans. Soit 5 000 […]


Frères de tranchées

Frères de tranchées   Quatre textes de Marc Ferro, Malcom Brown, Rémy Cazals et Olaf Mueller composent cet ouvrage. De différentes nationalités, ces quatre historiens posent un même regard sur le phénomène de fraternisation durant la Première Guerre mondiale. Si les plus connues sont celles des Noëls 1914-1915, popularisées depuis le film de Christian Carion […]


Déclaration : Les Fusillés pour l’exemple

Association Internationale de Libre Pensée (AILP)  Déclaration commune internationale Pour rendre leur honneur aux milliers de Fusillés pour l’exemple de la Première Guerre mondiale Durant le Premier conflit mondial de 1914 – 1918, qui fit des millions de morts sur les champs de bataille et les tranchées, il existe aussi un crime barbare qui vit […]


Fusillés pour l’exemple

A l’occasion du 11 novembre, à l’initiative du CLP-KVD, un appel pour la réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple de la Première Guerre mondiale a été diffusé dans les quotidiens Le Soir et DE STANDAART des 6 novembre et 9 novembre 2015.  


Réhabilitation maintenant!

« En ces temps de guerre permanente et professionnelle, la Libre Pensée agit toujours pour la liberté de conscience de tous les citoyens, y compris sous l’uniforme. Le droit de dire non, c’est l’application du principe absolu de la liberté de conscience. C’est ce que nous revendiquons pour nous et pour tous. Le libre arbitre, la […]


Réhabilitation des fusillés pour l’exemple

Déclaration commune internationale : Pour rendre leur honneur aux milliers de Fusillés pour l’exemple de la Première Guerre mondiale Durant le Premier conflit mondial de 1914 – 1918, qui fit des millions de morts sur les champs de bataille et les tranchées, il existe aussi un crime barbare qui vit exécuter par leur propre armée […]


Appel pour la réhabilitation collective des 11 fusillés pour l’exemple de la guerre 1914-1918

  Les commémorations de la grande guerre 1914-1918 se multiplient dans notre pays, de Liège à Ypres, par exemple, où l’on rend hommage aux soldats morts POUR la Belgique. Mais il est un point dont on parle peu : le rôle de la justice militaire, justice d’exception, pendant la guerre 1914-1918 : 37.557 condamnations, 219 […]


1914-1918 : « On croit mourir pour la Patrie, on meurt pour des industriels »

« Maudite soit la guerre »

 « Dans les villages, on parle déjà d’élever des monuments de gloire, d’apothéose aux victimes de la grande tuerie, à ceux, disent les patriotards qui « ont fait volontairement le sacrifice de leur vie », comme si les malheureux avaient pu choisir, faire différemment.

Je ne donnerai mon obole que si ces monuments symbolisaient une véhémente protestation contre la guerre, l’esprit de la guerre et non pour exalter, glorifier une telle mort afin d’inciter les générations futures à suivre l’exemple de ces martyrs malgré eux. »  Louis Barthas, en février 1919


Soldats fusillés pour l’exemple: les familles attendent des excuses.

Réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple de la guerre de 14-18.

Durant la Première Guerre mondiale, outre les exécutions sommaires, des tribunaux militaires ont condamné à mort des soldats belges accusés de « lâcheté », de « désertion », de « refus de sortir des tranchées » sous les feux des mitrailleuses ou d’avoir eu le malheur d’être choisis au hasard pour faire un exemple! Individuellement, les parents de ces suppliciés ont essayé, essaient encore  d’obtenir que la dignité soit rendue à ces soldats victimes des sévices militaires durant la guerre 14/18. Pour notre part, nous nous devons d’exiger de l’État une réparation collective.

Poursuivre la lecture