réhabilitation


Soldats fusillés pour l’exemple: les familles attendent des excuses.

Réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple de la guerre de 14-18.

Durant la Première Guerre mondiale, outre les exécutions sommaires, des tribunaux militaires ont condamné à mort des soldats belges accusés de « lâcheté », de « désertion », de « refus de sortir des tranchées » sous les feux des mitrailleuses ou d’avoir eu le malheur d’être choisis au hasard pour faire un exemple! Individuellement, les parents de ces suppliciés ont essayé, essaient encore  d’obtenir que la dignité soit rendue à ces soldats victimes des sévices militaires durant la guerre 14/18. Pour notre part, nous nous devons d’exiger de l’État une réparation collective.

Poursuivre la lecture